Climat Québec sera à Montréal pour la manifestation « Grève mondiale pour la justice climatique »

« Il y a matière à espérer que cet évènement incitera les Québécoises et les Québécois à juger plus sévèrement le déni climatique des cinq formations politiques » – Martine Ouellet

Climat Québec et sa cheffe, Martine Ouellet seront présents à la manifestation « Grève mondiale pour la justice climatique » organisée à Montréal le 23 septembre. Débutant dès 13 h, des milliers de personnes y seront pour revendiquer un virage radical et exiger des solutions de la part des décideurs pour notamment mettre fin à l’utilisation d’énergies fossiles au Québec.

Martine Ouellet a fait valoir : « Cette marche a pour objectif de revendiquer une action radicale de la part des décideurs. Ça tombe bien! Il y a désormais -enfin!- une option politique sur les bulletins de vote des Québécois. Cette option, c’est Climat Québec. La première action radicale accessible aux citoyens, c’est de changer complètement la classe politique lors des élections et de donner sa chance à la seule voie qui propose de sortir du déni climatique. Le pire risque, c’est celui de maintenir le statu quo. Il appartient aux électeurs de le briser par leur vote.   

Le déni des décideurs face à l’urgence climatique ne peut plus durer. Il est grandement dommageable et ne fait qu’empirer les choses. Alors qu’il existe un large consensus dans la communauté scientifique sur l’urgence d’agir afin d’éviter que la crise devienne complètement hors de contrôle, les autres partis feignent d’accorder de l’importance à la situation avec des plans largement insuffisants et changent de sujet dès que l’opportunité se présente. La CAQ et le PCQ continuent de marteler des propositions dignes d’un autre siècle comme le troisième lien et l’exploitation pétrolière. Le PQ et le PLQ proposent des plans gravement insuffisants tandis que QS et le PVQ se perdent à travers un amas d’engagements qui leur font perdre de vue le combat le plus important de notre existence. »

Elle poursuit : « Il est grand temps de laisser tomber les fausses promesses électoralistes des autres partis. Ils sont juste incapables de faire face aux lobbys pollueurs et ils nous l’ont démontré à de nombreuses reprises. Plus que jamais, nous devons impérativement rompre avec les habitudes électorales d’une autre époque et entrer dans la modernité. La crise est déjà entamée. Climat Québec est la seule formation politique entièrement et résolument dédiée à faire face à la crise climatique en s’appuyant sur un plan costaud et réalisable. Nous avons des outils extraordinaires à notre disposition pour devenir la référence en matière de lutte aux changements climatiques dans le monde. Les Québécois méritent mieux et nous serons toujours là pour le scander haut et fort. »