Climat Québec désavoue le projet de tramway d’une autre époque et propose un TSR intelligent gratuit pour les citoyens de Québec

Martine Ouellet, cheffe de Climat Québec, joint sa voix à celle de Jean Cloutier, président de la campagne du parti, et celles de l’ensemble de ses candidates et candidats de la région de Québec, pour désavouer le projet de tramway qu’ils considèrent être un vestige du passé. Ils proposent plutôt un projet beaucoup plus porteur, d’un niveau technologique bien plus avancé qui multipliera par au moins trois fois les kilomètres couverts pour le même investissement, et ce, sans créer de cicatrice urbaine. Selon la cheffe, le TSR intelligent, c’est-à-dire le Tramway Sans Rail intelligent, combine tous les avantages du tramway en matière d’achalandage, de rapidité et de débit avec des sites dédiés. Elle soutient que le projet propose un design accrocheur, mais sans les infrastructures lourdes de rails et de fils qui défigurent les tissus urbains, qui figent les déplacements et dont les coûts sont inutilement élevés. 

Martine Ouellet a fait valoir : « Il faut arrêter de s’accrocher aux vieilles idées du passé, nous ne sommes plus en 1990 ou en 2000, nous sommes en 2022. Aujourd’hui, de nouvelles technologies électriques existent avec des batteries et des recharges qui permettent une autonomie suffisante aux tramways pour se passer des fils dans les airs. De plus, un système sur rail pour la ville de Québec, avec tous ses impacts sur la chaussée, le manque de flexibilité des trajets, l’hiver et ses coûts très élevés, c’est juste déconnecté de la réalité. Avec un TSR intelligent, nous conservons tous les avantages d’un tramway, sans ses inconvénients, en plus de nous doter de l’intelligence artificielle pour optimiser le temps de circulation en contexte urbain. »

Elle poursuit : « De plus, le TSR intelligent est beaucoup moins coûteux par kilomètres comme il ne nécessite pas d’installation de rails et de fils nous permettant de desservir trois à cinq fois les kilomètres prévus avec le vieux projet tramway et ainsi relier Lévis et des quartiers comme Charlesbourg, Beauport, Lebourgneuf avec des stationnements incitatifs. De plus, grâce à l’intelligence artificielle, son efficacité est optimale. Ce projet, combiné à l’offre de Climat Québec de rendre l’accès au transport en commun gratuit partout au Québec, incarne un puissant incitatif à délaisser l’automobile pour les déplacements urbains. »

Jean Cloutier ajoute : « L’idée de base du TSR intelligent avait été proposée par Martine Ouellet, alors ministre des Ressources naturelles, et inscrite dans le premier plan d’électrification des transports du gouvernement du Québec en 2013. Depuis, les technologies et l’intelligence artificielle se sont développées donnant naissance au TSR intelligent. Avec cette nouvelle approche, plusieurs centaines d’arbres matures pourront être conservés, protégeant ainsi la canopée des secteurs touchés pour contrer les îlots de chaleur en plus d’économiser une grande quantité de béton émetteur de GES. Ce que nous proposons avec ce projet, c’est une vision d’avenir pour le transport collectif à Québec. Pour nous, améliorer radicalement l’offre de transport collectif est essentiel pour donner aux citoyens de Québec une alternative à l’auto solo et ainsi réduire nos émissions de GES et le trafic. En misant sur un TSR intelligent, Climat Québec choisit les technologies à la fine pointe qui sont optimales pour le contexte de la ville de Québec. Voilà une vision cohérente, rationnelle et pragmatique qui permet d’avoir un effet tangible et rapide dans le cadre de notre lutte au réchauffement climatique. »

Les candidats de Climat Québec dans la région de Québec sont Jean Cloutier, président de campagne, dans Vanier-Les-Rivières, Julien Cardinal dans Jean-Talon, Jean-François Joubert dans Taschereau, Christine Lepage dans Chauveau, Mario Ledoux dans Jean-Lesage, Alain Fortin dans La Peltrie.