Partielle dans Marie-Victorin : La glace est brisée selon Martine Ouellet

Martine Ouellet, chef de Climat Québec, est heureuse du cheminement que le parti a fait lors de la partielle dans Marie-Victorin. Le travail effectué par l’équipe de Climat Québec réjouit la chef et met la table pour l’élection générale à venir. 

Elle a fait valoir : « Il y a quelques mois à peine, Climat Québec faisait son apparition et depuis, notre parti a réussi à mobiliser un grand nombre de Québécois et de Québécoises. Cette campagne partielle a permis à beaucoup de citoyennes et de citoyens d’apprendre à nous connaître. Je tiens à souligner le travail sans relâche de l’équipe de Climat Québec. Ensemble, nous avons démontré que nous pouvons changer les choses et ce n’est que le début, l’avenir de Climat Québec est florissant !

Maintenant que les présentations sont faites, nous pouvons passer au vif du sujet. Nous sommes désormais bien positionnés pour prendre notre place au moment de la campagne nationale à venir en 2022. Nous avons rencontré des centaines d’électeurs dans Marie-Victorin et le désir naissant d’agir véritablement pour le climat est palpable. L’urgence climatique est bien présente et de plus en plus de Québécois et de Québécoises comprennent l’importance de se mobiliser dans un parti dédié à la cause de l’environnement. »

Climat Québec tiendra son Congrès de fondation le 23 avril prochain à Boucherville et compte présenter 125 candidats aux prochaines élections.