Richelieu

Alejandra Velasquez

Comptable de formation, Alejandra Velásquez est arrivé au Québec en mars 2012 et elle s’est impliquée rapidement pour la cause indépendantiste. Elle milite depuis 2016 pour faire connaitre les réalités de l’immigration et l’intégration au Québec.

Depuis 2018, elle s’implique avec le mouvement Québec indépendant et participe aux conférences sur l’Indépendance du Québec ainsi qu’au le magazine «Oui je le veux» qui fait le point sur un Québec indépendant.

Après d’avoir vécu de très près, dans son pays d’origine, les enjeux environnementaux en raison des entreprises qui exploitent les ressources sans égard pour l’environnement, la crise climatique est une priorité pour elle.

 « Le Québec, comme chef de file des Énergies renouvelables, ne peut pas se développer à son plein potentiel dans un Canada qui ne respecte pas l’environnement », a-t-elle fait valoir lors de ses premiers mois de travail pour la fondation du parti Climat Québec.

Membre fondatrice de Climat Québec, elle apporte son expérience comme immigrante de première génération ainsi que sa vision du respect de l’environnement inspirée des communautés indigènes.

Ayant vécu l’expérience d’une société « macho » dans son pays d’origine, elle a pu s’épanouir comme femme forte et indépendante au Québec. Elle veut continuer de lutter contre les inégalités qui sont encore présentes dans notre société et que les femmes québécoises de toute origine subissent.

« Les inégalités homme-femme dans une société avancée comme le Québec sont peut-être moins visibles, mais elles sont malheureusement présentes dans le quotidien de plusieurs femmes encore de nos jours.»