Martine Ouellet de passage sur la Côte-Nord pour constater les impacts du réchauffement climatique

Martine Ouellet, chef de Climat Québec, sera de passage sur la Côte-Nord pour constater les impacts du réchauffement climatique qui sont bien visibles sur le territoire. Elle sera aux côtés de Jacques Gélineau, un écologiste de longue date, avec qui elle ira notamment observer les impacts de la crise climatique sur le fleuve Saint-Laurent. Présente du 13 au 16 juin, elle profitera aussi de son passage pour aller à la rencontre des communautés autochtones de la région en plus de se réunir avec de nombreuses personnalités impliquées sur la Côte-Nord.

« S’il y a une région où les impacts des changements climatiques sont manifestes et alarmants, c’est bien sur la Côte-Nord. Entre le réchauffement des eaux et son impact sur la faune et la flore aquatique, les feux de forêt, les épidémies d’insectes ravageurs et l’érosion des côtes, les effets sont nombreux et tangibles. Les gens d’ici sont donc des témoins à l’avant-scène des effets de la crise climatique mondiale et ils seront les premiers lanceurs d’alerte pour attirer l’attention des Québécois sur la gravité de la situation. Climat Québec souhaite porter leurs voix à la grandeur du territoire et c’est pour cette raison que je suis ici aujourd’hui.

Il faut prendre conscience collectivement de l’urgence de la situation. Nous devons impérativement agir, c’est de notre avenir et de celui des futures générations dont nous parlons ici. Il faut traiter la crise avec toute l’importance qu’elle requiert et nous sommes l’unique parti entièrement dédié à le faire avec les moyens à la hauteur de ce que l’urgence commande. Climat Québec, c’est véritablement la seule option politique crédible pour faire face à l’urgence climatique. », a déclaré Martine Ouellet.